Outdoor Synchrony - Kilian Bron



Il y a 3 ans, nous débutions notre série de MISSIONS en plein cœur du Pérou. Un premier épisode tourné en une seule journée avant d'enchaîner par d'autres vidéos plus abouties. Nous en gardons des souvenirs marquants, à travers les paysages Namibiens, les trails exposés des Dolomites, les sommets volcaniques abruptes Chiliens et bien d'autres.

Au delà des paysages, ces aventures ont été faites de rencontres et de partages. Je pense particulièrement à Yannis Pelé ou Jey Clementz avec qui je partageais un joli trip sur les îles Féroé.


Aujourd'hui, il est question d'un projet de plusieurs mois, qui a grandi pendant une longue période de confinement. Tout s'est construit progressivement jusqu'au premier feu vert de notre gouvernement, le 11 mai. J'avais personnellement envie de renouveau, en associant un concept original à la découverte d'autres milieux sportifs!

L'idée était née... Réunir des athlètes d'horizons différents dans une seule et même vidéo, en les croisant sur mon chemin, au fil des spots traversés.



Des spots fabuleux, aux quatre coins des Alpes françaises, que nous avons écumés pendant des semaines. Pour la plupart, je les avais déjà notés dans mon fameux dossier d'« idées ». Ce sont des endroits que je repère en amont, parfois des années précédentes. J'aime courir en montagne, explorer ou bien discuter avec des locaux pour dénicher les plus beaux endroits. Je passe aussi beaucoup de temps à me renseigner sur différents topos, à lire ou regarder des documentaires. Il n'y a pas de recette miracle, tout est bon à étudier.



Mes deux acolytes Pierre Henni et Pierre Dupont rentrent ensuite dans la partie. Ils m'accompagnent caméra en main pour concrétiser toutes ces idées. Et c'est rarement une mince affaire ! Contrairement à certains tournages accessibles en bike park, où les prises peuvent s’enchaîner, il n'est pas rare pour nous de passer plusieurs heures à la conquête d'une crête ou d’un sommet reculé. Pour l'anecdote, il nous arrivee de passer une journée entière à tourner un seul et unique plan...

Mais il n'est pas question de se plaindre en listant les contraintes du tournage. Je prends plaisir à me retrouver dans ces situations. Comme je prends plaisir à rouler au quotidien, sans penser à ces projets.


Pour ce tournage, c’était une vraie expérience enrichissante, à tous les niveaux ! Nous avons beaucoup appris en côtoyant de plus près chaque sport et athlète. Que ce soit dans les airs, sur l'eau ou plus familièrement sur terre voire sur neige, nous avons touché de près tous les milieux.

Nous avons surtout partagé cette même envie d'évasion, peu importe la manière dont nous profitons de la montagne.


Ces duos se sont construits par affinités, en prenant pour exemple simple celui du trail running avec Michel Lanne. En plus d'être un athlète ultra complet, c'est une vraie personne attachante. Nous nous sommes rencontrés lors d'un secours, dans le cadre de son activité professionnelle. Michel est secouriste en haute montagne et faisait partie de l'équipe qui était venue nous secourir dans une avalanche il y a quelques années.

Pour la petite histoire, nous nous recroisions le soir même au restaurant en compagnie du pilote d'hélicoptère. Une anecdote peu commune mais qui a permis de tisser quelques liens depuis...





Je garde également en tête de beaux souvenirs avec Valentin Delluc et Ugo Gerola en speedflying. Il a fallu insister plusieurs jours avant de trouver le créneau météo adéquate . En cause, un vent trop violent et instable au niveau du col sur lequel nous nous élancions. Mais nous y sommes arrivés !



Comme ce long plan séquence en première partie de vidéo avec Victor Daviet en snow et Scott Cheminal en Foil, jusqu'à mon apparition sur le flanc de montagne en fin de plan.





Il y aussi d'autres apparitions discrètes comme celle de Baptiste Hagnère en escalade et des rencontres hors normes avec Antony Newton en basejump et Highline. Nous avons d'ailleurs eu l'opportunité de tenter l'expérience avec Pierre Henni, le caméraman et monteur principal du projet. Perchés entre deux monticules rocheux, sur les hauteurs du Lac de Roselend, on a tenté tant bien que de mal de rester assis sur cette highline, sans pouvoir se mettre debout...

Je finirai par la passion et le professionnalisme des Soul Flyers en Wingsuit qui m'a particulièrement bluffé. Je tiens d'ailleurs une nouvelle fois à adresser à un petit mot pour Vince qui nous a tragiquement quittés il y a une dizaine de jours. Au delà de ses performances incroyables, Vince nous a marqués par sa personnalité. Comme il a marqué tous ceux qui ont partagé de près comme de loin des moments de vie avec lui.

Tu continueras à nous faire rêver, bon vol Vince!

 
 


       

FOLLOW US


Une question ?
• par téléphone : (+376) 73 74 93 de 9H à 19H, du Lundi au vendredi
• par e-mail : customerservice@commencal.com