PYR'EPIC : On l'a faite !


Depuis toujours, nous avons à coeur de soutenir les projets dont nous partageons les valeurs.
C’est ainsi que notre partenariat avec LOURDES VTT à commencé il y a quelques années.

Un club de riders passionnés qui organise notamment une des plus belles étapes françaises de la Coupe du Monde de DH chez eux, à Lourdes.
Quelques temps plus tard, de leur engouement pour notre sport, naît un bike-café joliment nommé Bike&Py. Le concept et l’ambiance qui y règnent sont dignes de notre COMMENCAL SPOT, basé en Andorre, à quelques minutes de nos bureaux.

C’est alors que l’idée est venue d’en faire un véritable showroom avec nos vélos.

L’étroite relation que nous entretenons avec ce véritable partenaire nous a conduits, en ce début d'année, à présenter une équipe de notre staff, pour participer à un autre de leurs projets, la PYR’EPIC.

Concrètement, la PYR’EPIC c’est une course de deux jours à travers les Pyrénées qui a pour ligne de départ, le sommet du Pic du Midi à 2875m d’altitude, et pour arrivée, Lourdes. Le tout, en faisant étape à Cauterets à la fin de la première journée. 120km - 9000m de dénivelé négatif - 5000m de dénivelé positif.

On le sait tous, notre truc à nous, c’est plutôt les trails descendants. Et l’appel des 9000m négatifs a eu raison de toute la montée qui allait nous attendre.

Après avoir eu connaissance d’un classement Ebike, la solution est toute trouvée : il nous faut des META POWER (et les 2 batteries par jour autorisées).

Facilement, nous arrivons à recruter 4 personnes au bureau. Léa GIRAUD et Yannick COMMENCAL du service Marketing, Thomas MORET et Jérome HUET, notre designer et un des ingénieurs, feront partie de l’équipe ! Anne-Caroline CHAUSSON, notre ambassadrice, multiple championne du monde et championne Olympique de BMX, à qui nous avons touché deux mots de ce projet, ne met pas longtemps à se joindre à nous.

En aparté, nous apprenons le jour même de la course qu’il s'agit de la première fois qu’elle s’aligne au départ d’une course depuis qu’elle a décidé de mettre un terme à sa carrière de compétitrice en Octobre 2016.

Afin de réaliser cet insider comme il se doit, Nico Brizin, du marketing également, est là pour faire les photos et vidéos. Comme on garde toujours le meilleur pour la fin et qu’il n’y a pas d’équipe sans supporter, Max COMMENCAL en personne se propose d'assister Nico. Tous deux nous suivent et nous encouragent au long de ce weekend de course.

Vraiment pas habitués à ce type d’épreuve, la préparation s'annonce primordiale pour arriver à bout de cette Pyr’Epic dans laquelle nous sommes désormais engagés aux côtés des 350 autres participants.

Réduction massive des goûters à base de chocolat Milka, des afterwork cerveza-natchos au COMMENCAL SPOT et entrainements spécifiques sur nos META POWER. Finis les shuttles et les remontées par la route, c’est par les singles techniques que nous devons « apprendre » à remonter, quitte à pousser le vélo et user du mode « Walk » de notre moteur SHIMANO.

Enfin le jour-J arrive…

Nous récupérons nos plaques et enregistrons notre équipement le vendredi. Nos META POWER sont embarqués dans un des 5 semi-remorques prévus pour l’acheminement jusqu'au départ. Nous faisons également marquer nos 2 batteries (car aucune assistance technique n’est autorisée sur le parcours). Vérification obligatoire de notre « matériel de survie » avec sifflet, couverture de survie, téléphone portable en état de marche, réserve d’eau et de nourriture…

Afin d’assurer un reportage photo original, l’organisation a prévu à Max et Nico une soirée et nuit là tête dans les étoiles, au départ même de la course, au sommet du Pic du Midi.

En ce qui nous concerne, entre l’excitation et un peu de stress, la nuit est courte avant le départ. La faute aussi peut-être au petit déjeuner, fixé à 4h15 notre hotel à Lourdes. Puis du départ à 5h, en bus, direction La Mongie.

Arrivés sur place, nous avons droit au briefing, café et de quoi grignoter encore un peu avant de grimper dans le téléphérique qui nous emmène tout droit à 2875m d’altitude. Arrivés la haut, on en a prend littéralement plein les yeux ! Le soleil est tout juste en train de se lever au dessus d’une mer de nuages sublime, c'est à couper le souffle ! Il ne fait pas chaud, mais peu importe, le spectacle est tel que nous en oublions vite les quelques frissons qui nous parcourent.

A peine le temps d’en profiter qu’il faut déjà se préparer à partir, nous sommes là pour rouler, avant tout !

Le départ est donné, 58km pour le premier jour de course. Le single est assez raide dans des pierres qui roulent sous les roues. Nous ne sommes pas encore chauds, pas question de tomber là.

Petit à petit chacun trouve son rythme et profite des paysages, de la qualité des chemins et des divers animaux sauvages croisés… vaches et lamas ! Oui nous ne rêvons pas.

Thomas, bien décidé à montrer que son entrainement a été de qualité, part devant. Derrière, Anne Caro attend Léa pour rouler « entre filles ».

Derrière,Yannick et Jérome roulent à leur rythme.

Le parcours de la 1ère journée se compose d'une grande descente, d'une grande montée qui se fait à la pédale, et d’une ultime longue descente assez technique mais magnifique.

Idéal comme parcours avec nos META POWER qui nous permettent de terminer assez tôt, de pouvoir faire un peu de mécanique sur les vélos (un cable de tige de selle cassé se trouve être le souci principal) mais surtout de se détendre les muscles à l’espace Balnéo de l’hotel dans lequel l’organisation loge les coureurs ! Le grand luxe !

Le soir, pasta party et au lit. On est bien conscient que la journée du dimanche sera une autre histoire…

Nuit trop courte, à nouveau, mais on savait que c’était vraiment pour la bonne cause (le lever du soleil au sommet des montagnes ça n’a pas de prix!).

Petit déjeuner à 5h30 devant la télécabine de Cauterets et nous voilà embarqués pour accéder au départ qui sera donné en haut de la station.

Cette fois-ci, les choses vont se corser.
Le tracé déjà, beaucoup plus de variation d’altitude, du « portage » et quasi 15km de plus que la veille.

Anne Caro a décidé aujourd’hui d’y aller à fond obligeant Thomas à repousser ses limites.

Rien à faire, elle a la victoire dans la peau !
Malgré une pénalité de 10min pour s’être quelque peu égarée, c’est avec 10min d’avance sur Thomas qu'elle franchit la ligne d’arrivée !

Les mots manquent pour décrire l’expérience que nous avons vécue ce weekend.
Entre les paysages, les singles empruntés, l’accueil de l’organisation, le temps passé sur nos super META POWER…. tout était GRANDIOSE !

Mille mercis à toute l’équipe de LOURDES VTT pour nous avoir offert ça !

Reste à trouver un nouveau challenge pour le staff COMMENCAL en 2019 !

 
 


       

FOLLOW US


Une question ?
• par téléphone : (+376) 73 74 93 de 9H à 19H, du Lundi au vendredi
• par e-mail : customerservice@commencal.com