New META TR 29 : les premiers commentaires à son sujet


Le nouveau META TR 29 est là ! Quelques jours avant son lancement, deux médias français, Vojo Magazine et Enduro Tribe ainsi que Pinkbike, ont eu l’occasion de tester la nouvelle génération du META TR 29. Dans cet article, nous vous donnons un condensé de leurs premières réactions à son sujet.


Sur le papier


Si chacun des trois journalistes a souligné les nombreuses évolutions du META TR, celle qui semble le plus avoir marqué les esprits est l’augmentation du débattement pour les modèles RACE et SIGNATURE. Mike Kazimer (Pinkbike) avait déjà eu l’occasion de tester la version 2020 du META TR, alors en 130 mm de débattement. Pour lui, cette évolution est logique : « Le COMMENCAL META TR nous avait déjà impressionné par ses capacités de descendeurs lorsque nous l’avions testé il y a quelques mois à Sedona, en Arizona. (…) Maintenant, le COMMENCAL META TR 29 s’engage encore plus dans le secteur gravity, avec 140 mm de débattement à l’arrière et une géométrie plus longue et plus généreuse ».

De son côté, Léo Kervran (Vojo Magazine), parle d’un « débattement en hausse, à hauteur de ce qui se faisait sur le Meta TR 29 SX : 140 mm derrière, avec une fourche en 150 ou 160 mm devant. Pour gérer tout cela, adieu la Pike qui était encore présente sur certains modèles : maintenant, c’est Fox 36 ou RockShox Lyrik. La cinématique, toujours de type monopivot avec biellette, est elle aussi revue pour apporter plus de dynamisme et être compatible avec un amortisseur à ressort hélicoïdal, une vraie demande des pratiquants d’après Commencal ».


Pour ce qui est de l’amortisseur à ressort sur les modèles RACE et SIGNATURE, notre ingénieur Arthur QUET, explique ce choix chez Vojo Magazine : « au-delà de sa sensibilité légèrement meilleure et de l’absence de problèmes de chauffe sur les longues descentes, le ressort hélicoïdal permet de rendre un vélo plus joueur et plus vivant. Le ressort a plus de support à mi-course, il “renvoie” donc l’énergie plus rapidement et plus tôt dans la course qu’un amortisseur à air, qui a tendance à poser un peu plus le vélo. L’autre intérêt de ce choix, c’est que les ingénieurs ont constaté que sur les petits débattements, on exploitait une plus grande plage du débattement avec un amortisseur à ressort qu’avec un amortisseur à air ».

Plus globalement, une chose est certaine pour ces trois médias : C’est au niveau de la géométrie que l’on retrouve l’évolution la plus notable. « L’angle de direction passe désormais à 64,5° avec une fourche de 160 mm (pour le modèle testé), et l’angle du tube de selle est de 78,6°, soit deux degrés de plus qu’auparavant. Le Reach augmente également considérablement et passe à 490 mm en taille L, soit une augmentation de 15 mm par rapport à l’ancienne version », détaille Mike Kazimer (Pinkbike), alors qu’Antoine Hoffmann chez Enduro Tribe vient expliquer les raisons de tous ces changements : « Puisque le vélo doit fonctionner sur des suspensions réglées différemment (amortisseur à air ou à ressort/débattement différent), il y de fortes chances que la géométrie en dynamique soit influencée. C’est une des raisons des cotes ambitieuses du nouveau Commençal Meta TR. Il s’agit aussi de corriger le sizing, coller aux attentes du moment, et recentrer les masses pour qu’en action, elles sollicitent le vélo de belle manière. »


Vojo Magazine évoque des choix de géométrie directement corrélés au programme plus engagé de ce nouveau META TR : « sans surprise le Meta TR s’allonge de l’avant et se redresse de l’arrière. Au-delà du fait que toutes les marques évoluent dans cette direction depuis quelques années déjà, c’est surtout cohérent avec le repositionnement du vélo. (…) en géométrie, tout est une histoire d’alchimie ».

Évidemment, l’esthétique revue de fond en comble de ce META TR 29 ne pouvait pas passer inaperçue. Une transformation majeure pour Vojo Magazine : « Esthétiquement, le changement le plus marquant est la disparition du coude formé par le tube supérieur à l’approche du tube de selle. On a désormais un tube parfaitement droit, renforcé par un gousset plus ou moins imposant suivant la taille du vélo. (…) cela permet de raccourcir le tube de selle de 20 à 35 mm et donc de monter une tige de selle à plus grand débattement, quelque chose qu’on apprécie ».


Premières impressions sur le vélo

Pour son premier Ride avec le META TR 29, Mike Kazimer (Pinkbike) souligne, comme lors du test du META TR 29 RIDE 2020, les qualités de descendeur de ce nouveau META TR 29 : « COMMENCAL présente le META TR comme un ‘’mini-enduro’’. Après quelques sorties, je dirais que cette présentation convient parfaitement, bien que l’on pourrait retirer ‘’mini’’. Il n’y a aucune raison pour que vous ne puissiez pas vous présenter à une course avec ce vélo ». Le constat est le même chez Vojo Magazine qui valide cette appellation de « Mini-Enduro » : « le vélo est vif et se place facilement, ce qui incite à jouer avec les mouvements de terrain et exploiter toute la largeur (voire un peu plus) des étroits sentiers du Beaufortain. »

Chez Enduro Tribe, le test terrain valide des choix de géométrie assumés et exposés dans l’article : « Tout de suite dans le bain, tout de suite propre, tout de suite facile. Sorti du camion, le vélo parait léger. À la pédale, même impression. Ça rend, c’est posé, et ça donne envie d’enchaîner liaisons et spéciales comme des perles. (…) Sur l’angle, rien ne dribble, rien ne chasse. Malgré un sol parfois cabossé de pierres ou lézardé de racines, le Commençal Meta TR garde la trajectoire, la vitesse, et le pilote en bonne posture. Ça va être bon ! Oh que oui ! Précis, sain, facile, dynamique… Le Commençal Meta TR Race et son ressort a tout ce qu’il faut pour faire des Crêtes la plus belle des pumptrack géante. »


Si un essai plus complet devrait paraitre dans les prochaines semaines sur Pinkbike, Mike Kazimer partage, après quelques sorties, cet avis général sur le META TR : « Ce vélo est réellement maniable. Il est imposant, mais pas trop. Il peut rouler sur des trails locaux et roulants sans donner l’impression d’en faire trop tout en étant parfaitement à l’aise sur les sentiers techniques et cassants. (…) Jusqu’ici, les choses commencent très, très bien », conclue le journaliste américain.

La conclusion au sujet de ce META TR 29 pour ces trois médias ?
Tous s’accordent à dire qu’il ne s’agit plus simple VTT de Trail comme on l’entend, modèle à faible débattement dérivé du XC polyvalent, mais bien d’un véritable All Mountain prêt à s’engager aux départs de compétitions d’enduro ! Un vélo qui ravira les riders à la recherche d’un vélo d’enduro nerveux, réactif et qui aiment jouer avec leur machine !


Lire les trois articles complets ci-dessous : 

PINKBIKE VOJO MAGAZINE ENDURO TRIBE
 
 


       

FOLLOW US


Une question ?
• par téléphone : (+376) 73 74 93 de 9H à 19H, du Lundi au vendredi
• par e-mail : customerservice@commencal.com